Comment un supermarché est passé au numérique durant la période de confinement

Lorsque le confinement est devenu obligatoire en mars dernier dans la ville de Zapopan, au Mexique, Rubén Castro Plascencia était déterminé à adapter son entreprise pour répondre aux besoins changeants de sa localité. En tant que commerce essentiel, son magasin Mini Super Rubén est autorisé à rester ouvert pour permettre aux locaux de faire leurs courses alimentaires et produits de nettoyage. Depuis le début de la pandémie de coronavirus, le nombre de clients se rendant au Mini Super Rubén a largement diminué, c’est pourquoi Plascencia s’est tourné vers les options numériques pour continuer a prospérer.

Bien que ses produits soient en demande, les clients ont peur de s’aventurer dans son magasin. Plascencia a trouvé une solution en combinant la vente en ligne et la livraison à domicile. Il a rejoint Wish Local en janvier 2020, et pendant la période pré-pandémique, il a noté une augmentation de 10 % de la circulation piétonne vers son magasin et un taux de conversion de 50 % des ventes des clients Wish. Lorsque les commandes durant le confinement ont commencé, Plascencia était en bonne position pour utiliser Vendre sur Wish un programme qui permet aux petits commerces de charger leurs produits directement sur l’application Wish. Il dit : “Oui, j’utilise Vendre sur Wish”. Il poursuit : “C’est le bon moment pour commencer à charger des produits de soins personnels et de nettoyage afin de toucher les personnes de votre communauté qui en ont besoin… Mon expérience est positive. Je peux vendre mes produits sur la plateforme tout en m’occupant d’autres choses et même en dormant”.

Rubén est sensible au fait que beaucoup de ses clients craignent de quitter leur domicile pour aller faire leurs courses. Il se porte volontaire pour faire des livraisons à domicile afin de protéger les personnes vulnérables. “C’est très gratifiant de recevoir des remerciements et des sourires de personnes âgées ou dont la santé est fragile, et qui doivent rester confinées. Rien ne vaut la satisfaction de pouvoir aider ma communauté”.

Rubén est propriétaire et gérant de son supermarché depuis 12 ans. Lorsqu’il a appris que son magasin pouvait rester ouvert, il a relevé le défi malgré ses inquiétudes pour sa propre santé et sa sécurité. “Je suis heureux de pouvoir servir et aider mes voisins durant cette pandémie. Je me sens impliqué dans ma communauté et dans la société en général” nous confie Plascencia.

Il est probable que les petits commerces doivent fonctionner de manière totalement différente après cette pandémie. Savoir s’adapter et innover portera ses fruits sur le long terme. Il donne ce conseil à ses collègues propriétaires de magasins pour les aider à traverser cette période délicate : “L’avenir de mon commerce et celui de beaucoup d’autres va changer à jamais. Les ventes en ligne ont décuplées, c’est le bon moment pour se développer”.

Pour en savoir plus sur comment vendre vos propres produits sur Wish, cliquez ici.